• Prendre conscience de nos conditionnements

    Fleurs de pensée

    source: Sophie Riehl

    Le but du "travail sur Soi" est d'apprendre à vivre en conscience, et il est important de devenir l'observateur de ses conditionnements. Évidemment il s'agit de demeurer bienveillant envers Soi, il n'y a aucun jugement à porter pour ne pas se figer. Ce sont juste des constatations qui mèneront vers une transformation intérieure progressive de notre vision du monde et qui permettront d'élargir nos expériences.

    « Le monde est tel que nous le percevons »...

    Certes nous avons déjà entendu cette affirmation, mais avons-nous déjà mesuré à quel point nos pensées profondes créent notre réalité ? ...

    « Je pense que la vie est dure », « je crois qu’il faut beaucoup travailler pour mériter un bon salaire », « je suppose que mon conjoint sera plus heureux si j’agis de cette manière », « je pense que mes enfants doivent être protégés de ce monde hostile »… Et ce sont ces convictions, ces croyances personnelles qui gouvernent notre vie. Et elles nous démontrent aussi que nous aimons bien contrôler notre environnement, voire décider à la place de l'autre ce que nous supposons être le mieux pour lui. Si vous vous reconnaissez dans cette description, essayez de pratiquer le lâcher-prise et la fluidité.

     

    La vie nous montre tous les jours que nous avons raison de penser ce que nous pensons… et pourtant, l’Univers se contente de refléter notre monde intérieur. Comment s’en assurer ? Il suffit de regarder son passé, il y a cinq ans, dix ans. De quelle manière pensions-nous, que s’est-il passé quand nous avons changé notre regard ?

     

    Arrivés à cette compréhension (qui nous sort de la victimisation et nous amène à notre responsabilité), il est maintenant important de débusquer ses pensées, souvent inconscientes, afin d’atteindre un niveau supérieur d’épanouissement personnel. Prenons le temps de nous poser, d’inspirer profondément, et livrons-nous à une petite introspection. Par exemple, quelle représentation ai-je de la femme ? Est-elle forte, fragile, démunie, ou dans son pouvoir personnel ?

     

    Ensuite, quel est mon regard sur l’homme ? Est-il protecteur, autoritaire, soumis, intransigeant, communiquant ? … Et la question suivante pourrait être : quelle impression m’ont laissé mes parents ? En effet, nous reproduisons ce que nous connaissons, et notre première approche du monde est celle que nous recevons de notre lignée parentale.

     

    Alors, nous constatons que notre environnement (conjoint, enfant, collègues, patron) nous confirme cette vision du monde. Suite à ces prises de conscience, il n’y a pas à juger quoi que ce soit, car chacun fait de son mieux, mais simplement se dire : maintenant que je comprends mon mode de fonctionnement, je peux changer ce qui ne me sert plus, afin de construire plus positivement ma vie. Car est-ce que cela me rend service de considérer la femme comme une personne soumise, effacée, ou un homme égoïste, ou supérieur (et inversement) ?

     

    De la même manière, le monde représente t-il un univers hostile, de compétition, d’indifférence, ou est-il paisible, harmonieux, peuplé de gens à l’écoute les uns des autres ?... Débusquer la moindre de ses pensées, ses représentations les plus inconscientes, ses conditionnements sociaux et culturels est un exercice menant doucement à une plus grande maîtrise de soi, à une compréhension élargie de notre histoire personnelle. Il est aussi très intéressant de faire cet exercice à plusieurs, afin de confronter les différentes visions, et recréer une image collective positive de la planète et de la société. Et n’oublions pas :

     

    Le monde extérieur n’est que le reflet de notre univers intérieur.


     

     Voir aussi la vidéo de Sohie Riehl sur Youtube "La Présence dans le Silence" (Vibraconférence du 30 mars 2016):

    lien: "La Présence dans le Silence"

    Prendre conscience de nos conditionnements

    « VIVRE EN PRESENCE 1: Tolle - Advaïta Notre dernière vidéo: "Dona Dona" »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :